Philibert 2015

Bruno Daïna, Jean-Paul Capelle et Michel Samaritani remportent le challenge ''Philibert 2015''.

Les finalistes sont Julien Aguero, Christophe Job et Patrick Fara.

Ci-après, un texte de Serge Nèples:

Les hasards du calendrier du Super challenge font se succéder Le challenge Philibert du Brusc au Provençal 13 du Parc Borély; c'est à dire l'un des bastions du jeu provençal à sa capitale emblématique! Les clés du succès de ces aventures autant boulistes que humaines passent par un investissement sans failles de leurs organisateurs! Simon Morsiani, le patron du bar Le Rivage et Bruno Golé, le Président de la Boule joyeuse des îles appartiennent à cette race de gens qui ont adopté l'hospitalité, la convivialité, la bonne humeur et l'amitié comme règle de vie! Entourés et bien épaulés par une joyeuse bande d'amis fidèles ils mettent un point d'honneur à accueillir les boulistes passionnés que nous sommes avec les égards dus à de véritables amis! Bref, ils nous régalent à tous les sens du terme et nous gâtent à chacune de leur organisation! Alors, malgré la concurrence de Nationaux ou de classiques du calendrier bouliste, l'ami Simon fait toujours carton plein! Et c'est tant mieux car cette belle et valeureuse famille de la boule joyeuse du Brusc le mérite amplement!

131 équipes au départ de ce challenge ''Philibert 2015'' organisé par la Boule Joyeuse des Iles du 1er au 3 août.

Dès la première partie a eu lieu une surprise de taille: en effet une équipe 100% féminine composée de  mesdames Evelyne Morsiani, Chantal et Edith Barthélémy est venu à bout d'une équipe de joueurs confirmés, à savoir Marcel Rossi, Régis Rousset et André Sentenac sur le score de 13 à 9!

Bravo les filles!!! Nul doute qu'elles s'en souviendront longtemps....et peut-être qu'eux aussi!

Une autre performance est à noter lors de la deuxième partie, il s'agit des frères Méliani qui, associés à Beretta ont battu la redoutable équipe de Hervé Fontani, Maurice Alfiéri et Mathieu Boggi sur le score de 13 à 8!

 

Le webmaster du superchallenge Marcel Egret a perdu en 1/16è contre durando.

En 1/8è, performance encore de Durando Le Hoan et Grosso de Pignans, qui battent Valdès Peyronnel et Viudès.

Résultats:

1/8è de finale

65 Orsi - Garzon - Imbert (NH) battent 37 Provin - Marinello - Rodriguez (La Garde)

111 Durando - Le Hoan - Grosso (Pignans) battent 34 Valdès - Peyronnel - Viudès (Pertuis)

81 Monticelli - Triaire - Vernet (NH) battent 62 Grimaldier - Santoago.JJ - Jondin (NH)

23 Lacroix.B - Casabona - Willem (NH) battent 32 Orsini.L - Orsini.D - Lagier (Le Brusc)

69 Daina.B - Samaritani - Capelle.JP (NH) battent 117 Fucito - Gonzalo - Dilberian (NH)

29 Blache - Galtiéri - Guidicelli (NH) battent 104 Ligero - Masia.JP - Delcampo (NH)

77 Motto - Victor - Montagny (NH) battent 128 Alfiéri.A - Martini - Pluquet (Pierrefeu)

80 Fara - Aguerro - Job (NH) battent 4 Gomez - Assigal - Musi.Ph (NH)

1/4 de finale

111 Durando - Le Hoan - Grosso (Pignans) battent 23 Lacroix.B - Casabona - Willem (NH)

65 Orsi - Garzon - Imbert (NH) contre 81 Monticelli - Triaire - Vernet (NH)

80 Fara - Aguerro - Job (NH) battent 77 Motto - Victor - Montagny (NH)

69 Daina.B - Samaritani - Capelle.JP (NH) battent 29 Blache - Galtiéri - Guidicelli (NH)

1/2 finale

80 Fara - Aguerro - Job (NH) battent 81 Monticelli - Triaire - Vernet (NH)  13 à 7

69 Daina.B - Samaritani - Capelle.JP (NH) battent 111 Durando - Le Hoan - Grosso (Pignans)   13 à 8

Finale

69 Daïna.B - Samaritani - Capelle.JP (NH) battent 80 Fara - Aguerro - Job (NH) 13 à 8

Evolution du score:1/0, 1/2, 3/2, 3/3, 5/3, 8/3, 11/3, 11/8, 13/8

Performance au tir:

Aguero: 7/11        Daïna: 5/8      Capelle: 2/2    Job: 1/2

L'équipe Capelle prenait progressivement l'avantage pour mener 11 à 3 à la 9è mène.

l'issue de la partie semblait favorable à cette équipe qui subissait cependant un revers de taille à la 10è mène, perdant en effet 5 points, pour ne plus mener que 11 à 8.

La partie semblait relancée, mais à son tour l'équipe Job ratait sa mène et jouait ses 6 boules sur le point de Samaritani, sans le regagner. Ce dernier ne parvenait cependant pas à glisser le 13è point. Jean-Paul Capelle ne rentrait pas à sa 1ère boule, mais rectifiait bien à sa 2è pour glisser le point de la victoire.

Les médailles en or étaient pour eux! La famille Morsiani, qui a procédé à la remise des prix,  a une fois de plus réussi son pari de rassembler un très grand nombre de participants parmi lesquels de très grands joueurs qui savent allier le talent, la fidélité et l'amitié.

Simon Morsiani, comme a son habitude, a fait un discours de clôture assez court mais remplit d'une émotion sincère et très communicative!

On notera aussi, avec une grande satisfaction, que cette belle finale s'est déroulée en nocturne, devant une galerie très fournie, ce qui est toujours très agréable pour les joueurs et les organisateurs.

 

 VOIR LES PHOTOS   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir